pensées au chocolat

pensées au chocolat

J’aime utiliser les grimaces de Louise pour travailler, et rigoler toute seule.

J’aime croiser sur le chemin du travail les caravanes du cirque.

Vu ce matin sur la rocade, une Renault express, couleur crème, un dalmatien dans le coffre.

J’aime acheter une part de pizza géante à Alba en Italie

A Paris, J’aime savoir que demain je vais acheter des boutons.

J’aime recevoir un « super » dans mes mails.

J’aime flâner dans un magasin japonais à San Francisco. Et me sentir encore plus dépaysée.

J’aime arriver à Dublin sous la pluie. Marcher, le sac à dos sur les épaules jusqu’à l’hôtel.

J’aime regarder le ciel. Il est brumeux et j’ai l’impression de travailler dans les nuages

J’aime les feux d’artifices qui font beaucoup de bruit.

J’aime voir une coccinelle faire la sieste sur une spatule en bois, au bord de l’évier.

J’aime voir un train de marchandises passer dans la gare. Il est rempli de troncs d’arbre.

J’aime tomber nez à nez avec un gros chien de berger.

J’aime savoir qu’un japonais me regarde manger des sushis.

Vu ce matin un homme tee-shirt rouge et converse rouge me double sur son vélo rouge.

J’aime me sentir légère comme une plume

J’aime les feuilles rouges orange et marron. En faire un bouquet.

J’aime voir un camion de la marque Bijou, passé devant ma fenêtre.

J’aime voir un train de marchandise passer dans la gare, rempli de tronc d’arbre

J’aime l’élégance des parisiennes

J’aime me réveiller et entendre un oiseau chanter. Il s’était arrêter pendant l’hiver.

J’aime les branches d’hiver, on voit des jeunes pousses vertes fluo.

J’aime regarder par la fenetre du bureau et voir un lapin

J’aime chanter à tu tete dans la voiture quand il pleut

J’aime être en t-shirt et manger des chataîgnes grillées.

J'aime